Études de vétérinaire en Espagne

Formation de vétérinaire en Espagne

Durée : 6 ans

Spécificité de la formation

Le diplôme est reconnu en France et Union Européenne. L’entrée en formation de vétérinaire se fait sans concours. Le prix de la formation de vétérinaire en Espagne se situe entre 12 000 et 20 000 euros pour les universités privées.

Le métier ?

Soigner les animaux de compagnie

Le vétérinaire « canin » à pour travail de soigner, opérer et stériliser surtout les chiens et les chats, mais aussi les rongeurs, les reptiles et les oiseaux. Il travaille souvent en cabinet ou en clinique et parfois dans un zoo.

Soigner les animaux de la ferme

À la campagne, la majorité des interventions sont pour les animaux de la ferme. Ainsi, dans le milieu rural, le vétérinaire conseille l’éleveur sur les techniques et la diététique animale. Il suit notamment les animaux de leur naissance à leur éventuel abattage. Il peut aussi faire des contrôles sanitaires. S’il est dans une petite ville, le vétérinaire exerce souvent à la fois en cabinet et dans les exploitations agricoles. De plus, il peut également intervenir lors des contrôles d’hygiène en industries agroalimentaires.

Participer à la recherche

Les vétérinaires sont aussi présents dans l’industrie. Ils prennent part à la mise au point, à la production, ainsi qu’à la commercialisation de médicaments, d’aliments pour animaux et de produits agroalimentaires. Certains vétérinaires choisissent de s’orienter vers la recherche ou les laboratoires d’analyses. D’autres encore sont fonctionnaires du ministère de l’Agriculture en étant inspecteurs de la santé publique vétérinaires, ils veillent sur la santé animale et la qualité de l’alimentation.

Revenus

Un vétérinaire débutant gagne environ 2000 à 2500 euros brut par mois, son salaire évolue ensuite énormément avec l’expérience.

Compétences requises

Le geste précis

Le vétérinaire doit savoir observer et analyser le comportement des animaux pour faire un bon diagnostic. Il démontre une grande habileté dans les interventions chirurgicales. Bien sûr, l’aisance avec les animaux est indispensable.

Un bon contact

Le vétérinaire doit savoir aussi conseiller, pour rassurer les particuliers ou les éleveurs. Ces derniers sont parfois stressés par la maladie de leur animal ou par les risques d’épidémie de leur bétail.

Très disponible

Le vétérinaire, surtout en libéral, doit avoir une très grande disponibilité. Ils peuvent donc être soumis à des gardes. Il est important d’avoir une bonne résistance physique, surtout quand il faut immobiliser des animaux.

Un bon gestionnaire

S’il est en libéral, le praticien est un chef d’entreprise, avec parfois sous sa responsabilité des salariés. Pour faire vivre son cabinet il doit avoir des connaissances en gestion et de la rigueur.

Lieux d’exercice et statuts

Libéral ou salarié

S’il exerce en ville, le vétérinaire peut être amené à aller chez les particuliers pour des urgences. Cependant, il consulte souvent dans son cabinet ou dans une clinique vétérinaire. Il y exerce à son propre compte ou comme salarié. À la campagne, le vétérinaire est disponible et fait de nombreux déplacements.

Fonctionnaire ou militaire

Certains vétérinaires sont fonctionnaires en travaillant aux directions départementales de la protection des populations (anciennement services vétérinaires et de la répression des fraudes). Ces vétérinaires contrôlent l’état sanitaire des élevages et la qualité de l’alimentation. L’armée emploie également, des officiers vétérinaires pour s’occuper des animaux (chiens, chevaux).

En équipe, notamment dans l’industrie

Le vétérinaire peut travailler en équipe, en s’aidant d’un assistant, surtout dans les cabinets en ville. Pour l’industrie pharmaceutique, le vétérinaire s’entoure de médecins et de pharmaciens pour la mise au point de nouveaux médicaments, sans forcément être au contact des animaux.

Intégrer le marché du travail

L’agroalimentaire en tête

A cause de la diminution des exploitations agricoles en France, il y a de moins en moins de vétérinaires en campagne. Ils sont donc plus souvent en ville. En ville, ils doivent également être confrontés à la baisse du nombre d’animaux de compagnie. Cela engendre une stagnation du nombre de cliniques vétérinaires. Pour avoir de nouvelles perspectives, les nouveaux diplômés se tournent vers l’industrie agroalimentaire.

Une installation délicate

Monter son cabinet est très courant dans la profession, que l’on soit seul ou associé, mais le temps pour y parvenir varie considérablement. L’installation à son compte est difficile, coûte cher et la rentabilité est délicate. L’enregistrement à l’Ordre national des vétérinaires est obligatoire. En ville ou à la campagne, la majorité des vétérinaires s’associent pour s’installer, afin de diminuer les coûts. Un tiers des vétérinaires sont des femmes. Elles sont souvent installées en ville.

Inscriptions 2017-2018

Europe Santé Formations ?

C'est une plateforme dédiée à l'accompagnement des étudiants français, qui souhaitent poursuivre leurs études en Europe dans le domaine de la santé.

Notre mission ?

Vous accompagner gratuitement dans votre processus d'inscription et votre choix de cursus scolaire en Europe, dans le domaine de la santé. Afin d'obtenir un diplôme reconnu en France et dans le reste de l'Europe

Quelle formation ?

Voir les formations en Espagne

Quelle université ?

Voir les universités en Espagne

Changer de destination

Horaires

Lundi-Vendredi 10h00-18h30

Blog & Actualités Découvrez notre Blog
Adresse

Issy les moulineaux, France

Contact

Contactez-nous

© 2017 par Europe Santé Formations. Informations légales
Europe Santé Formations : 4.6/5 - Calculé sur 9 avis